Gaston Lagaffe, ce pionnier déjanté

Par Philippe Degouy

Longtemps jugé comme le pire employé de bureau, plus favorable à la sieste qu’au surmenage pour terminer le courrier en retard, Gaston Lagaffe mérite-t-il cette étiquette d’anti-héros qui colle à son éternel pull vert? Et si ce personnage au cerveau bouillonnant d’idées et à la liberté chevillée au corps avait tout compris avant les autres. Au sujet de la vie, des combats utiles à mener? Poser la question, c’est y répondre, comme le prouve ce méga-Spirou hors-série publié par les éditions Dupuis.
Pour le prouver, la rédaction a interrogé de nombreux experts choisis dans tous les domaines approchés par Gaston : Yann Arthus Bertrand, Hubert Reeves, José Bové, Philippe Etchebest ou Jean-Pierre Sauvage, colauréat du prix Nobel de Chimie 2016. Tous saluent les combats menés par Gaston, écologiste avant l’heure, défenseur des animaux, des droits de l’homme. Chimiste contrarié et éternel combattant de la connerie et des règlements liberticides. Qui a pu oublier ses combats pacifiques menés contre les parcomètres et la bêtise de l’agent Longtarin, éternelle victime de Gaston ? Comme le précise le papa de titeuf, ZEP, « aujourd’hui, Franquin ferait de la BD plus engagée mais pas donneuse de leçon. »

GASTONGAFFEUROK
Un Gaston qui avait raison sur tout. Même sur la nécessité de la sieste au bureau, à la grande fureur de Prunelle.  Une sieste saluée aujourd’hui dans les entreprises modernes pour ses effets bénéfiques sur la productivité. Un mot que ne connaissait pas Gaston, on est bien d’accord sur ce point. M’enfin!
Un Gaston spécialiste de la sieste, mais aussi des expériences (ratées) de chimie et de cuisine appliquée. Aurait-il pu réussir des émissions comme Top chef ? Pour le chef Philippe Etchebest, « Gaston est tellement décalé que ses idées pourraient mener à de grands plats. Prenons  sa célèbre  morue aux fraises.  Je dis : pourquoi pas ! »
Un Gaston inventeur, expérimentateur dans beaucoup de domaines. Mais aussi gaffeur et à l’origine de catastrophes, d’explosions diverses. Dans la vraie vie que risquait-il? Il n’aurait pas manqué de défenseurs, comme l’avocat Arnaud Gossement, présent dans ce méga-Spirou : « aucune de ses inventions n’est destinée à nuire et toutes sont parfaitement légales. Même ses idées les plus catastrophiques sont défendables vis-à-vis de la loi. J’aurais rêvé être l’avocat de Gaston. »
Un album émaillé également de nombreux gags repris dans les albums originaux mais aussi issus de la production de la nouvelle génération qui suit comme un seul homme les traces laissées par Franquin. Mention spéciale pour la planche de Tebo qui invente de nouveaux gadgets qui auraient pu être inventés par l’esprit imaginatif de Gaston. A l’instar du sandwich cassoulet, pâté de foie et dentifrice (« je mange et j’ai bonne haleine »), l’enfileur de slip automatique ou le costume en plâtre (« oui mais si on danse? »). On sent dans ces planches originales spécialement réalisées pour ce numéro de Spirou tout l’hommage rendu par ces auteurs qui ont grandi avec l’ombre de Franquin présente par dessus leur épaule. Comme un grand frère, un parrain à imiter. Ce pionnier de la désobéissance civique.

Pour paraphraser le célèbre discours du général Douglas MacArthur,  « les antihéros, comme les héros, ne meurent jamais. Ils se redécouvrent à chaque âge, à chaque génération. » Et Gaston ne fait pas exception, héros de ce très bel album qui n’a pas à rougir et dont la place est déjà trouvée dans la bibliothèque:  à côté des albums du maître Franquin. Une pépite qui se lit jusqu’au dernier mot. Comme une bouffée d’optimisme bienvenue. Difficile de se lasser de ce personnage si sympathique.
« Oui, le héros de Franquin a tout vu venir. Sauf l’hommage rendu ici. »

Gaston. Le gaffeur qui avait du nez. Mega Spirou hors-série. Editions Dupuis, 121 pages, 11,50 euros
Couverture : éditions Dupuis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s