1945, le crépuscule des rats

Par Philippe Degouy

Pour son numéro 4, Mook 1944 (Weyrich Edition) revient sur les derniers mois de la guerre en Europe, avec l’étude du sort réservé aux nazis en mai 1945 et après. « A l’assaut du Reich » prouve une fois de plus l’intérêt d’étudier l’histoire avec un oeil moderne, celui de jeunes historiens qui abordent les sujets avec ce ton jeune et curieux. Un mook fort complet, comme à l’accoutumée, avec des sujets qui surprennent, qui rappellent des faits oubliés voire méconnus. Comme l’histoire de ces prisonniers de guerre allemands chargés de relancer l’industrie belge du charbon. Non sans résistance. Et qui d’autre que Mook 1944 aurait pu vous apprendre à vous servir d’un Panzerfaust (cette arme anti-char allemande) ?

WEYRICH
Non, ce n’est pas la fameuse Easy Company (de la 101E AD) qui a libéré le nid d’aigle d’Hitler, mais bien les Français de la 2e DB.  Justice est rendue par Christophe Lafaye. Justice? Parlons-en. Combien sont-ils ceux qui ont réussi à lui échapper à la fin de guerre, avec l’aide de complicités ? Et par qui ont-ils été protégés? Deux questions centrales dans le dossier fort complet rédigé par le journaliste Jean-Paul Marthoz au sujet de la filière des rats vers l’Argentine.
Hughes Wenkin, bien connu des amateurs d’histoire de la Seconde guerre mondiale, revient quant à lui sur le mystère qui entoure la mort de Hitler. Qu’est devenue sa dépouille? Quels furent ses derniers instants dans Berlin assiégée? Des réponses à retrouver dans ce mook qui se lit jusqu’à la dernière ligne, avec bien d’autres sujets aussi étonnants, comme le plan américain pour démanteler l’Allemagne nazie, le sort des soldats polonais après la guerre, le destin tourmenté de Leni Riefenstahl ou l’importance de Winston Churchill dans l’obligation faite aux nazis de se battre jusqu’au bout. La capitulation sans conditions, c’était son idée.
En ce printemps 1945, la Bête est-elle morte? Et si, comme Camus l’écrivait dans La Peste, elle n’était qu’assoupie? Une question qui referme l’édito dédié au 75e anniversaire de la fin de la guerre en Europe et assombri par un nouvel ennemi de l’humanité, la Covid-19.

Mook 1944 04/2020. A l’assaut du Reich. Les nazis face à leurs destins. Weyrich édition, 228 pages, 20 euros
Couverture : Weyrich édition
http://www.weyrich-edition.be

2 commentaires sur “1945, le crépuscule des rats

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s